Historique

Quelques pas dans l'histoire de St-Antoinehisto11

Au XIe siècle un mal répand la terreur : "le mal des ardents ou feu de St-Antoine. Des religieux hospitaliers ou Antonins s'occupent de ces malades. Une commanderie de religieux s'installe à St-Antoine des Bois, aujourd'hui Petit St-Antoine en Saint-Genis-de-Saintonge. Des commandeurs se succèdent de 1447 à 1671.
Face à la Commanderie, de l'autre côté de la route, une habitation noble, appelée le Vieux Logis, sur la commune de Bois : à l'emplacement de l'école actuelle.

Les Seigneurs du logis : de 1467 à 1841.

De 1671 à la Révolution, le domaine comprenant et l'ancien fonds de la Commanderie et celui plus important du Vieux Logis en Bois, se transmettra par héritages et mariages successifs.

Epoque de la fondation des Colonies Agricoles par le R.P. Deshayes

Le Père Deshayes (fondateur des Frères de St-Gabriel entre autres) institue les Frères Agriculteurs de St François d'Assise. Ces Frères dirigent la Colonie de 1841 à 1899. La plupart sont inhumés au cimetière de St-Antoine (derniers inhumés en 1932) Chapelle à cette époque ; vitraux 1888. Les élèves oscillent de 50 à 100. Appui des familles du voisinage (Duchâtel, Dampierre, De Lestrange)

Après de nombreuses tractations en 1896 ... Installations des Salésiens en 1898.

Salésiens de 1899 à 1903 : un orphelinat. (Fabrication d'une liqueur : "Angélus" - et d'un élixir antidiabétique : Voizel).

1903 : Dissolution de la Congrégation et de la Société Civile de St-Antoine.

Le Comte de Dampierre s'oppose en vain à la spoliation. Les immeubles rachetés grâce à de nombreux dons des notables de la région. St-Antoine reprend vie par l'arrivée de l'Institution ND de Recouvrance de Saintes en 1914. Petit Séminaire jusqu'en 1920.

histo21

Divers essais de congrégations ...

La maison est mise en vente en 1928, puis achetée par M. Jean Firino-Martell, co-propriétaire de la grande maison de Cognac. La société civile immobilière des deux Charentes est fondée. Le 15 octobre 1928 : M. L'Abbé Ruaud fonde une Ecole d'Agriculture et de Viticulture.

Guerre 39-44 :

Sanatorium en 39-40 Casernement allemand : 40-41 (Rommel à Plassac) Maison de restauration paysanne Réouverture de l'école en 1943 (foyer de résistance en sept. 44) Septembre 44 : St-Antoine reprend le cours de ses destinées avec 41 élèves. Directeur : M. Soulez, ami de M. De Lestrange.

En 1949 : arrivée des Frères des Ecoles Chrétiennes (Congrégation Saint Jean-Baptiste de la Salle).

Qui est Jean-Baptiste de la Salle ? Né à Reims en 1651, ordonné en 1678, il s'intéresse à la construction des écoles gratuites, destinées aux pauvres. Puis, s'apercevant que cet enseignement manque de maîtres, il se démet de son canonicat, distribue ses biens et ouvre des écoles. En 1691, il crée la Congrégation des Frères des Écoles Chrétiennes. Mais dès 1700, Jean-Baptiste De La Salle est persécuté par des ecclésiastiques et des pédagogues de la capitale qui lui intentent plusieurs procès. Il ne reste qu'un seul établissement lassallien en 1706 à Paris. Il se retire en Normandie et décède en avril 1719. Béatifié en 1888, canonisé en 1900, ses reliques ont rejoint Rome en 1937. En 1950, il est proclamé « patron des éducateurs ».

Liste des directeurs qui se sont succédés à St Antoine

1949 - 1957 : Frère Célestin Léopold. Il porte le nombre d'élèves de 8 à 41.
1957 - 1964 : Frère Charles-Albert (47 à 81 élèves). L'école se développe et les loisirs s'intensifient.
1964 - 1974: Frère Gabriel Thomas. L'école se modernise.
1974 - 1987: Frère Charles (181 à 207 élèves). Construction du bâtiment De La Salle
1978- 1979: 1ère année de mixité
1987 : L'école n'est plus dirigée par des religieux
1987 - 1989: Mme Téjédor. Nouvelle appellation de l'école par « lycée agricole privé Saint Antoine » (207 à 187 élèves
1989 - 1990 : M. Rondeau. Application de la loi Rocard : contractualisation du personnel enseignant (191 élèves)
1990 - 1993 : M. Weber. Rénovation internat bâtiment de la chapelle (bâtiment Frère Christian) (184 à 157 élèves)
1993 - 2000 : M. Rondeau. Création d'un self. Ouverture de la spécialité « Productions Animales et Productions Associées ». Implantation d'un centre équestre. (144 à 122 élèves)
2000 - 2003 : M. Gaufryau. Restructuration de la ferme et développement des activités hippiques. (123 élèves)
2003 - 2011 : M. Gérard (133 à 190 élèves) Mise en place du BEPA Activités hippiques : Soigneur, aide-animateur. Développement du centre équestre "Les écuries de Saint Antoine"
2006 (février) Construction du manège.
2007: Aménagement de nouvelles salles de classe et construction d'une deuxième carrière.
2008: Réaménagement du CDI et de la salle informatique.
Construction de sanitaires pour la partie internat
Mise en service d'une 2ème carrière sur le centre équestre du lycée
2009 : Aménagement du laboratoire de sciences
2011: 208 élèves à la rentrée
Rénovation extérieure du bâtiment scolaire
Construction d'un atelier pour les Bac Pro GMNF
M Mauvigney remplace M Gérard chef d'établissement
2012 : Ouverture d'un internat de 62 places.
2013: Accueil de 220 élèves et construction de 13 boxes
2014: Accueil de 226 élèves, réfection de la carrière d'obstacles, des écuries et mise en place du BPJEPS
2015: 233 élèves à la rentrée.

Lycée La salle Saint Antoine - Mentions légales - Réalisation Internet Bordeaux - Facebook